“That’s Just How We Say it”: Understanding L2 Student Writers’ Responses to Written and Negotiated Corrective Feedback Through Critical Incidents

  • Emma R Britton
  • Theresa Y Austin

Abstract

According to sociocultural theory (SCT), corrective feedback (CF) entails a negotiation process whereby writing instructors support second language (L2) writers in self-correction and provide a level of guidance needed for writers to actively engage in revision tasks (Aljaafreh & Lantolf, 1994). Drawing on SCT, this collaborative self-study details the CF experiences of one writing instructor and four L2 students. Focusing on six “critical incidents” occurring within the instructor’s teaching context (a developmental writing course in a Northeastern U.S. university), the authors investigate L2 writers’ responses to written (WCF) and negotiated oral CF. During these incidents, students engaged with different forms of CF. The authors’ analysis of these incidents draws attention to the micro- and macro-contextual features that complicate students’ uptake and perceptions about differing forms of CF. Findings reveal the importance of face to- face negotiation in resolving lexicogrammatical issues. Despite some students’ successful uptake of WCF, the paper argues that negotiated feedback provides L2 writers with additional opportunities to develop writing identities and to assert their writerly agency. Pedagogical implications are discussed.

Selon la théorie socioculturelle (TSC), la rétroaction corrective (RC) implique un processus de négociation par lequel les instructeurs en rédaction soutiennent les rédacteurs de langue seconde (L2) pour s’autocorriger et fournissent un niveau de conseils nécessaire pour que les rédacteurs s’impliquent activement dans les tâches de révision (Aljaafreh & Lantolf, 1994). En s’inspirant de TSC, cette autoévaluation collaborative décrit en détail les expériences de RC d’un instructeur en rédaction et de quatre étudiants de L2. En se concentrant sur six « événements critiques » qui se sont produits dans le contexte d’enseignement de l’instructeur (un cours de développement des habiletés de rédaction dans une université du nord-est des États-Unis), les auteurs ont enquêté sur les réactions des rédacteurs de L2 à la rétroaction corrective par écrit et à la rétroaction négociée orale. Lors de ces événements, les étudiants ont participé à plusieurs formes de RC. L’analyse que les auteurs font de ces événements attire l’attention sur les caractéristiques microcontextuelles et macrocontextuelles qui compliquent l’assimilation et les perceptions des étudiants par rapport aux différentes formes de RC. Les résultats montrent l’importance de la négociation face-à-face pour résoudre les problèmes lexicogrammaticaux. Malgré l’assimilation réussie de la RC écrite par certains étudiants, cet article avance que la rétroaction négociée fournit aux rédacteurs plus d’occasions de développer leur identité de rédacteur et d’affirmer leur activité d’écrivain. L’article discute des implications pédagogiques.

Published
2020-12-02
How to Cite
Britton, E., & Austin, T. (2020). “That’s Just How We Say it”: Understanding L2 Student Writers’ Responses to Written and Negotiated Corrective Feedback Through Critical Incidents. TESL Canada Journal, 37(2), 103-127. https://doi.org/10.18806/tesl.v37i2.1332