https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/issue/feed TESL Canada Journal 2020-09-27T09:46:33-07:00 TESL Canada Journal teslcanadajournal@tesl.ca Open Journal Systems <p>TESL Canada Journal, established in 1984, is a refereed journal for practicing teachers, teacher educators, graduate students, and researchers. TESL Canada Journal invites the submission of unpublished manuscripts about the learning and teaching of official languages; second language teacher education; and the maintenance and development of minority, heritage, or Aboriginal languages.</p> <p>This publication is funded by a grant from the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada under its program to encourage the dissemination of information on the teaching and learning of English and French as second languages in Canada.&nbsp;</p> <p>This journal provides immediate open access to its content on the principle that making research freely available to the public supports a greater global exchange of knowledge.</p> https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1403 Metaphor Comprehension and Engineering texts: Implications for English for Academic Purpose (EAP) and First-year University Student Success 2020-09-27T09:46:31-07:00 Tina Beynen teslcanadajournal@tesl.ca <p>One of the challenges that students face during the transition from high school to university is mastering discipline-specific academic expectations and norms. From a language perspective, they may encounter new academic and disciplinary vocabulary, some of which will be metaphoric in nature. However, some students whose first language is not English may struggle, as metaphoric competence is not often a consideration in ESL/EAP classrooms (Littlemore &amp; Low, 2006). Among the supports that postsecondary institutions have implemented to improve students’ chances of success are diagnostic and post-entry language assessment (Read, 2016). This mixed methods study investigated the comprehension of metaphoric language in first-year engineering reading materials using diagnostic assessment. First, a corpus of first-year engineering texts was qualitatively explored, finding personification and family/relationship metaphors. Subsequently, a metaphor comprehension test was designed using content from the corpus and administered as a reading task in an existing diagnostic assessment for first-year engineering students. Descriptive statistics, correlations, and t-test analysis of the responses revealed that English first-language (L1) students outperformed English second/additional (L2) language students. Further, those who performed poorly on the diagnostic assessment tended to also struggle with the metaphor comprehension task. Implications are discussed for EAP and first-year university classrooms.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Un des défis auxquels les étudiants font face lors de la transition entre l’école secondaire et l’université est la maîtrise des attentes et des normes universitaires propres à chaque discipline. Du point de vue de la langue, il se peut qu’ils rencontrent du vocabulaire nouveau lié à l’université et à une discipline, dont une partie sera de nature métaphorique. Cependant, certains étudiants, dont la première langue n’est pas l’anglais, peuvent éprouver des difficultés, puisque la compétence métaphorique n’est pas souvent prise en considération dans les cours d’ALS/EAP (cours d’anglais académique) (Littlemore &amp; Low, 2006). Parmi les soutiens que les institutions postsecondaires ont mis en place pour améliorer les chances de réussite des étudiants, on trouve des évaluations langagières diagnostiques après l’admission à l’université (Read, 2016). Cette étude, à l’aide de diverses méthodes, a enquêté sur la compréhension du langage métaphorique dans les ouvrages de lecture de première année d’ingénierie en utilisant une évaluation diagnostique. Tout d’abord, on a évalué la qualité d’un corpus de textes d’ingénierie de première année pour y trouver des métaphores liées à la personnification, à la famille et aux relations. Par la suite, on a conçu un test de compréhension des métaphores tirées du corpus et on l’a administré comme une tâche de lecture dans un test d’évaluation diagnostique déjà existant pour les étudiants en première année d’ingénierie. Des statistiques descriptives, des corrélations et une analyse test-t des réponses ont révélé que les étudiants dont la première langue était l’anglais (L1) avaient mieux réussi que les étudiants dont l’anglais était la seconde langue ou la langue supplémentaire (L2).&nbsp; De plus, ceux qui n’avaient pas obtenu de bons résultats au test diagnostique, avaient aussi eu des difficultés dans la partie de compréhension des métaphores. On discute des implications pour les cours d’anglais académique et les cours de première année d’université.</p> 2020-09-18T00:00:00-07:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1405 Does the Quality of Source Notes Matter? An Exploratory Study of Source-based Academic Writing 2020-09-27T09:46:29-07:00 Heike Neumann teslcanadajournal@tesl.ca Sarah Leu teslcanadajournal@tesl.ca Kim McDonough teslcanadajournal@tesl.ca Leslie Gil teslcanadajournal@tesl.ca Bonnie Crawford teslcanadajournal@tesl.ca <div class="page" title="Page 1"> <div class="layoutArea"> <div class="column"> <p>Integrated writing tasks have increased in popularity in second language writing classrooms. Extensive research on these tasks has examined the challenges that students face when completing such tasks. One significant challenge is the transformation of source language use when students integrate source information into their own essays. However, little is known about the relationship between students’ source notes and the quality of the essays that they produce. This exploratory study examined this issue by investigating the relationship between characteristics of English for academic purposes (EAP) students’ notes (N = 24) and their essay scores. The students’ notes were coded in terms of how they appropriated information from the source texts using four categories: copied, copied with changes, copied with gaps, and paraphrased. A multiple linear regression revealed that essay scores were predicted by the degree to which the students transformed source language and avoided copying. The implications of these findings for second language (L2) writing pedagogy and assessment are discussed.</p> <p>Les tâches de rédaction intégrée deviennent de plus en plus populaires dans les classes de rédaction en seconde langue. Ces tâches ont fait l’objet de nombreuses recherches qui ont étudié les défis auxquels font face les étudiants lorsqu’ils les exécutent. Un défi de taille est la transformation de l’utilisation de la langue source lorsque les étudiants intègrent l’information tirée des sources dans leurs rédactions. Cependant, on ne sait pas grand chose sur la relation entre les notes des étudiants provenant des sources et la qualité des rédactions qu’ils produisent. Cette étude exploratoire s’est intéressée à ce problème étudiant la relation entre les caractéris- tiques des notes des étudiants dans les cours d’anglais académique (N = 24) et les notes obtenues pour leurs rédactions. Les notes des étudiants ont été classées en quatre catégories selon la façon dont ils s’appropriaient l’information des textes sources : copiées, copiées avec des changements, copiées avec des lacunes et para- phrasées. Une régression multiple linéaire a révélé que les notes obtenues pour les rédactions étaient prédites par le degré auquel les étudiants avaient transformé la langue source et avaient évité de copier. On discute des implications de ces résultats pour la pédagogie et l’évaluation de la rédaction en langue seconde (L 2).</p> </div> </div> </div> 2020-09-18T00:00:00-07:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1397 Leveraging Listening Texts in Vocabulary Acquisition for Low-literate Learners 2020-09-27T09:46:32-07:00 Darren LaScotte teslcanadajournal@tesl.ca <p>To date, the vast majority of research in second language (L2) vocabulary acquisition has looked at reading, but relatively few studies have explored the potential for vocabulary acquisition through listening. As for participants involved, studies concerning first language (L1) acquisition have mainly focused on pre- and emergent-reading children, whereas those concerning L2 acquisition comprised learners already highly literate in their L1. Like other research areas of second language acquisition (SLA), learners with low or no literacy in their L1 have been virtually neglected in these studies. Clearly, who we study determines what we know in SLA, yet there exists a significant gap in research literature regarding how understudied, low-literate (and illiterate) populations with strong oral traditions may acquire L2 vocabulary through listening. This paper attempts to bridge the gap in research on cognitive processing and L2 vocabulary acquisition through listening. In light of this, relevant pedagogical implications for low-literate populations are discussed.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Jusqu’à présent, l’immense majorité de la recherche sur l’acquisition du vocabulaire de la langue seconde (L2) s’est concentrée sur la lecture, mais très peu d’études ont exploré le potentiel de l’acquisition du vocabulaire par l’écoute. En ce qui concerne les participants impliqués, les études sur l’acquisition de la première langue (L1) se sont principalement concentrées sur des enfants au stade de pré-lecture ou d’apprentissage de la lecture, alors que celles traitant de l’acquisition de la L2 incluaient des apprenants qui avaient déjà un haut niveau de littératie dans leur L1. Comme dans d’autres domaines de recherche sur l’acquisition de la langue seconde (ALS), les apprenants dont le niveau de littératie est bas ou inexistant dans leur L1 n’ont presque pas fait l’objet de ces études. Il est clair que les personnes que nous étudions déterminent ce que nous savons en matière d’ASL, cependant il existe dans la documentation de recherche un vide significatif concernant la capacité des populations sous scolarisées à faible niveau de littératie (et illétrées) dont les traditions orales sont fortes, à acquérir le vocabulaire de L2 par l’écoute. Cet article essaie de combler le vide dans la recherche sur le processus cognitif et l’acquisition du vocabulaire de la L2 par l’écoute. Sous cet angle, nous discutons des implications pédagogiques pertinentes pour les populations à faible niveau de littératie.</p> 2020-07-31T07:16:02-07:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1395 Teaching Disciplinary Literacy to Adolescent English Language Learners: Vocabulary Development and Reading within the Disciplines 2020-09-27T09:46:33-07:00 Yingling Lou teslcanadajournal@tesl.ca <p>Recent research on disciplinary literacy has called for a paradigm shift among secondary content teachers from perceiving themselves as disciplinary content transmitters to disciplinary literacy teachers who model and engage students in reading, writing, inquiring, and doing like experts within each discipline. How do content teachers incorporate disciplinary literacy and stay responsive to the unique and diverse learning needs of the adolescent English Language Learners (ELLs) who are integrated in the mainstream classes? Drawing on Moje’s (2015) 4Es framework and a translanguaging pedagogy, this paper presents a set of instructional practices to support content teachers in integrating disciplinary literacy within the disciplines to enhance adolescent ELL students’ learning in vocabulary development and reading.</p> <p>La recherche récente en matière de littératie dans toutes les disciplines appelle à un changement de paradigme chez les enseignants des différentes matières du secondaire pour se percevoir non plus comme des transmetteurs de contenu de la discipline mais comme des enseignants de littératie de la discipline qui servent de modèles et motivent les élèves à lire, écrire, se renseigner et à se comporter comme des experts à l’intérieur de chaque discipline. Comment les enseignants de contenu incorporent-ils la littératie dans leur discipline et restent-ils à l’écoute des besoins d’apprentissage uniques et variés des adolescents qui apprennent l’anglais (AALS) et qui sont intégrés dans les classes ordinaires? En s’appuyant sur le cadre 4E de Moje (2015) et sur une pédagogie translangagière, cet article présente une série de pratiques d’enseignement visant à soutenir les enseignants de contenu dans l’intégration de la littératie dans toutes les disciplines de façon à enrichir l’apprentissage des adolescents ASL en matière de développement du vocabulaire et de lecture.</p> 2020-06-18T11:15:54-07:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1399 Reflective Practice in ELT 2020-09-27T09:46:31-07:00 Juliane Martini teslcanadajournal@tesl.ca 2020-08-25T18:52:21-07:00 ##submission.copyrightStatement##