https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/issue/feed TESL Canada Journal 2020-04-07T09:00:33-07:00 TESL Canada Journal teslcanadajournal@tesl.ca Open Journal Systems <p>TESL Canada Journal, established in 1984, is a refereed journal for practicing teachers, teacher educators, graduate students, and researchers. TESL Canada Journal invites the submission of unpublished manuscripts about the learning and teaching of official languages; second language teacher education; and the maintenance and development of minority, heritage, or Aboriginal languages.</p> <p>This publication is funded by a grant from the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada under its program to encourage the dissemination of information on the teaching and learning of English and French as second languages in Canada.&nbsp;</p> <p>This journal provides immediate open access to its content on the principle that making research freely available to the public supports a greater global exchange of knowledge.</p> https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1393 Front Matter 2020-02-20T19:44:27-08:00 TESL Canada Journal teslcanadajournal@tesl.ca 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1391 A Word from the Guest Editor 2020-04-07T09:00:26-07:00 Geoff Lawrence teslcanadajournal@tesl.ca 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1371 Digital Multimodal Composition and Second Language Teacher Knowledge 2020-04-07T09:00:33-07:00 Nicole Schmidt teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>Before second language writing (SLW) teachers’ digital practices can be supported, their needs must first be understood. To accomplish effective technology-enhanced instruction, SLW teachers must blend their knowledge of composition theory, second language acquisition, and multimodal composition technologies. However, many teachers struggle to do this, which highlights the need for research addressing the cognitive aspects that influence digital instruction. This case study reports on an investigation of three in-service university SLW teachers’ Technological Pedagogical Content Knowledge (TPACK) during a digital reflective portfolio module. Data from an online survey, instructional content, classroom observations, and semistructured interviews were triangulated to uncover the nature of SLW teachers’ TPACK, including which factors supported and constrained their use of technology. Findings suggest that pedagogical content knowledge played a dominant role in how the teachers used technology. The teachers’ TPACK was enhanced by professional beliefs about the importance of multimodality and contextual factors involving institutional support and communities of practice. However, it was constrained by limited self-efficacy and pedagogical beliefs concerning the influence of technology on student learning and student engagement. This study contributes to a growing body of research on how to support language teachers in their digitally mediated practices. </em></p> <p><em>Avant de pouvoir soutenir les pratiques numériques des enseignantes et enseignants d’expression écrite en langue seconde (SLW), il faut commencer par en comprendre les besoins. Pour être à même de dispenser efficacement un enseignement enrichi par la technologie, les enseignantes et enseignants d’expression écrite en langue seconde doivent amalgamer leurs connaissances dans les domaines de la théorie de la composition, de l’acquisition d’une langue seconde et des technologies de composition multimodale. Beaucoup d’enseignantes et d’enseignants, toutefois, arrivent mal à le faire, ce qui souligne le besoin de recherches sur les facteurs cognitifs qui ont une incidence sur l’enseignement numérique. La présente étude de cas fait état de recherches menées auprès de trois enseignants (un homme et deux femmes) d’expression écrite en langue seconde en cours de service au niveau universitaire dans le cadre TPACK (Technological Pedagogical Content Knowledge). Des données issues d’un sondage en ligne, un contenu pédagogique, des observations faites en salle de classe et des entrevues semi-structurées ont été triangulés pour lever le voile sur la nature des connaissances des enseignantes et enseignants d’expression écrite en langue seconde dans le cadre TPACK, y compris la question de savoir quels facteurs soutiennent ou restreignent leur recours à la technologie. Les constatations suggèrent que la connaissance du contenu pédagogique joue un rôle prépondérant dans la façon dont les enseignantes et enseignants utilisent la technologie. Leurs connaissances sont par ailleurs renforcées par des convictions professionnelles concernant l’importance de l’intermodalité ainsi que par des facteurs contextuels impliquant le soutien institutionnel et les communautés de pratique. Elles se sont toutefois avérées limitées par l’auto-efficacité réduite des enseignantes et enseignants et leurs croyances pédagogiques relativement à l’influence de la technologie sur l’apprentissage et l’engagement des étudiantes et étudiants. Cette étude s’ajoute à un corpus croissant de recherches sur la façon de soutenir les professeurs de langue dans leurs pratiques numériques. </em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1373 Language Teachers' Digital Mindsets: Links Between Everyday Use and Professional Use of Technology 2020-04-07T09:00:32-07:00 Sofia Cementina teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>Innovations in digital technologies have the potential to alter how people think, learn, communicate, and collaborate with others. Whereas changes in technology and its affordances have transformed social contexts and learning environments, instructors’ beliefs about digital technologies and pedagogy can affect technology integration behaviours and language teaching practices. </em><em>This study used a two-phase approach to gain insights into teachers’ digital mindsets and their personal and professional use of technology. In total, 50 teachers were surveyed regarding their technological beliefs and practices, and, among them, three second language teachers were selected and interviewed. Results illustrate that participants recognized and embraced the affordances of digital technologies in their own lives, yet they failed to see their significance in language teaching and learning. Their attitudes and intentions associated with technology uses were compartmentalized; while teachers’ everyday practices were more digital and socially mediated, they struggled to adopt more technology-based teaching practices. Participants identified the lack of training in technology integration in language teaching hindered their use of digital resources, but findings indicate that the teachers’ reluctance to explore emerging technologies and their own technological beliefs and experiences influenced their mindset and teaching practices. Implications and recommendations for second language instruction are discussed.</em></p> <p><em>Les innovations de la technologie numérique ont le potentiel de modifier nos manières de penser, d’apprendre, de communiquer et de collaborer. Or, même si l’évolution technologique et ses affordances, ou potentialités, ont transformé les contextes sociaux et les milieux d’apprentissage, les croyances des professeurs concernant les technologies et la pédagogie numériques peuvent néanmoins influer sur les comportements relatifs à l’intégration des technologies aux pratiques liées à l’enseignement des langues. La présente étude est le compte rendu d’une approche en deux étapes adoptée afin de permettre de mieux comprendre la mentalité des professeurs face au numérique ainsi que leurs utilisations personnelles et professionnelles de la technologie. En tout, 50 professeurs ont fait l’objet d’un sondage concernant leurs croyances et leurs pratiques technologiques, y compris trois professeurs de langue seconde qui ont été sélectionnés pour une entrevue. Les résultats démontrent que même s’ils reconnaissent et recourent aux affordances des technologies numériques dans leur vie personnelle, les participantes et participants n’en reconnaissent point l’importance pour l’enseignement et l’apprentissage des langues. Leurs attitudes et intentions en lien avec les utilisations de la technologie étaient compartimentées&nbsp;: même si leurs pratiques quotidiennes étaient plus numériques et paissaient davantage par les médias sociaux, les professeurs avaient du mal à adopter des pratiques pédagogiques davantage fondées sur la technologie. Les participantes et participants ont précisé que le manque de formations dans le domaine de l’intégration de la technologie dans l’enseignement des langues les empêchait d’utiliser les ressources numériques, mais les constatations de l’enquête indiquent toutefois que leur répugnance à explorer les nouvelles technologies ainsi que leurs croyances et expériences technologiques personnelles avaient une influence sur leur mentalité et leurs pratiques pédagogiques. L’étude renferme une discussion des implications de cet état de fait et offre des recommandations pour l’enseignement d’une langue seconde.</em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1375 Language Teachers and Their Trajectories Across Technology-Enhanced Language Teaching: Needs and Beliefs of ESL/EFL Teachers 2020-04-07T09:00:31-07:00 Banafsheh Karamifar teslcanadajournal@tesl.ca Aline Germain-Rutherford teslcanadajournal@tesl.ca Sarah Heiser teslcanadajournal@tesl.ca Martina Emke teslcanadajournal@tesl.ca Joseph Hopkins teslcanadajournal@tesl.ca Pauline Ernest teslcanadajournal@tesl.ca Ursula Stickler teslcanadajournal@tesl.ca Regine Hampel teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>In this article, we present the initial results of the first phase of our international Research Network, which sets out to revisit the current needs of language teachers in terms of training to achieve the integration of technology within their educational contexts. We focus on the type of needs and their order of priority from the viewpoint of English as a Second/Foreign Language (ESL/EFL) teachers and suggest some recommendations for training programs. These data, collected via an online questionnaire distributed in several countries, were analyzed quantitatively and qualitatively in relation to participants’ perceptions of needs regarding language education technology, as well as participants’ perceptions of the “ideal” teacher, and their relation to the use of technology. Results indicate that despite overall satisfaction regarding training received, many teachers mention their need for a posttraining follow-up. They also express interest in developing “learning task design” skills and in exploring course management platforms such as Moodle. Furthermore, while most participants fully or partially agree with the relationship between technology and excellence in language teaching, their definition of the “ideal” language teacher rarely includes the use of technology. A shift in “ideal” teacher beliefs seems, therefore, necessary for better adoption and use of technology in language education. </em></p> <p><em>Dans cet article, nous présentons les premiers résultats de la phase initiale d’une étude effectuée par notre Réseau international de recherche, qui vise à réexaminer les besoins actuels des professeurs de langues en termes de formation sur l'intégration de la technologie dans leur propre contexte éducatif. Nous mettons l’accent sur les types de besoins et leur ordre de priorité du point de vue des professeurs d’anglais langue seconde/langue étrangère (ESL/EFL) en proposant plusieurs recommandations pour les programmes de formation. Les données ont été collectées par le biais d’un questionnaire en ligne distribué dans plusieurs pays, et ont fait l'objet d'une analyse quantitative et qualitativement par rapport aux perceptions des participants sur les besoins en matière de technologie de l'enseignement des langues. Le questionnaire interroge aussi les participants sur leur perception de&nbsp;l'enseignant « idéal », et leur relation avec l'utilisation de la technologie.&nbsp;Les résultats indiquent que malgré la satisfaction générale concernant la formation reçue, de nombreux enseignants mentionnent&nbsp;leur besoin d'avoir un suivi. Ils expriment également leur intérêt à développer des compétences en conception de tâches d’apprentissage et à explorer des plates-formes de gestion des cours comme Moodle. En outre, bien que la plupart des participants reconnaissent un lien positif entre la technologie et l'excellence dans l'enseignement des langues, leur définition du professeur de langues « idéal » inclut rarement l'utilisation de la technologie.&nbsp;Il semble donc nécessaire que les&nbsp;croyances relatives à la définition du professeur de langue « idéal » évoluent afin de favoriser l’adoption et l’usage de la technologie dans l’enseignement de langues.</em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1377 The Multimodal Effects of Voice-Based Asynchronous Technology-Mediated Communication on EAP Speaking Performance 2020-04-07T09:00:30-07:00 Soroush Sabbaghan teslcanadajournal@tesl.ca Murray Peglar teslcanadajournal@tesl.ca M. Gregory Tweedie teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>This study investigates how using a voice-based Asynchronous Technology-Mediated Communication framework (ATMC) can affect </em><em>English for Academic Purposes</em><em> (EAP) students’ fluency, accuracy, and intelligibility. Research has highlighted the benefits of ATMC in improving various elements of spoken communication, but to date, its application to EAP contexts has been little studied. In EAP speaking/listening courses at a large Canadian university, a team of instructor-researchers developed a system to provide learners more speaking and listening practice opportunities and to give individualized video feedback (veedback) on speaking performance. The instructor-researchers used a practitioner enquiry research methodology to investigate the effectiveness of the voice-based ATMC for 14 participants, drawing upon qualitative data from student interviews and the instructor’s qualitative and quantitative assessment of the students’ responses to tasks. Findings indicate</em> <em>that the system resulted in overall gains in fluency, accuracy, and intelligibility due to a combination of the voice-based ATMC design, repetition and practice, and the veedback. Qualitative comments from participants indicate personalized feedback led to increased motivation. The framework described in this article, therefore, represents several important benefits for the application of voice-based ATMCs in EAP classrooms.</em></p> <p><em>La présente étude examine les façons dont le recours à un cadre de communication asynchrone au moyen de la technologie (ATMC) axé sur la voix peut affecter la maîtrise de la langue, la précision et l’intelligibilité chez les apprenantes et apprenants d’anglais académique. Les recherches ont fait ressortir les avantages de la communication asynchrone au moyen de la technologie pour l’amélioration de divers éléments de la communication orale, mais cette méthode d’enseignement a été peu étudiée jusqu’ici dans des contextes d’anglais académique. Les membres d’une équipe de professeurs-chercheurs actifs dans l’enseignement de l’utilisation et de l’écoute de l’anglais académique dans une grande université canadienne ont élaboré un système permettant de fournir aux apprenantes et apprenants davantage d’occasions d’apprendre à utiliser et à comprendre l’anglais académique en mettant à leur disposition un système de rétroactions personnalisées par vidéo (veedback) qui leur permet de constater la justesse de leur expression orale. L’équipe de </em><em>professeurs-chercheurs a utilisé une méthodologie de recherche basée sur l’interrogation des praticiens pour examiner l’efficacité de la communication asynchrone au moyen de la technologie axée sur la voix chez 8 participantes et 6 participants à l’aide de données qualitatives obtenues lors d’entrevues avec ces derniers et d’évaluations qualitatives et quantitatives fournies par les enseignantes et enseignants relativement à la réponse des étudiantes et étudiants aux tâches qui leur étaient assignées. L’étude a permis de constater que le système produisait des avantages globaux dans les domaines de la maîtrise, de la précision et de l’intelligibilité de l’anglais académique grâce aux effets combinés de la conception du système de communication asynchrone au moyen de la technologie axé sur la voix, à la répétition, aux exercices et au veedback. Les commentaires qualitatifs fournis par les participantes et les participants indiquent que la rétroaction personnalisée faite par le système a eu un effet positif sur leur motivation. C’est donc dire que le cadre décrit dans le présent article représente plusieurs avantages importants relativement à l’utilisation d’un système de communication asynchrone au moyen de la technologie axé sur la voix dans les classes d’anglais académique.</em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1379 Developing Cosmopolitan Communicative Competence Through Online Transnational Encounters 2020-04-07T09:00:30-07:00 Zhiwei Wu teslcanadajournal@tesl.ca Xinqiang Li teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>This article reports on a study examining the extent to which pedagogical activities can affect students’ cosmopolitan communicative competence (CCC) through online transnational encounters. A total of 58 students from a Hong Kong university and 25 students from an American university were divided into 25 transnational groups. They communicated with each other through Google Docs, sharing culturally rich texts, exchanging views on these texts, and discussing rhetorical and cultural preferences/differences. After analyzing 90,000-word communication transcripts, we found that most of the students demonstrated and developed their cosmopolitan dispositions, skills, and knowledge. Based on these findings, we discuss how the activity contributed to the students’ CCC by addressing four dialectical relations: historicity–modernity, text–context, self–other, and universality–particularity. The participants were challenged to make seemingly culturally irrelevant texts relevant to the transnational peers by moving the (ancient) texts across time scales and sociocultural contexts. The online communication based on the culturally (ir)relevant texts was a valuable site for the learners to enhance understanding about self and other, and examine the intricacies between universal and particular norms, values, and beliefs. The four dialectical relations can function as a set of heuristics for practitioners and researchers to reframe digital English Language Teaching (ELT) practices from the perspective of cosmopolitanism.</em></p> <p><em>Cet article est un compte rendu d’une étude menée pour permettre de jeter un regard sur la mesure dans laquelle les activités pédagogiques peuvent affecter la compétence de communication cosmopolite (CCC) des étudiantes et étudiants grâce à des rencontres internationales en ligne. Un groupe d’étudiantes et étudiants dont 58 provenaient d’une université hongkongaise et 25, d’une université américaine, a été subdivisé en 25 groupes transnationaux. Ceux-ci ont communiqué entre eux dans Google Docs pour partager des textes à forte teneur culturelle, échanger des vues sur leurs textes et discuter de préférences/différences en matière de contenu stylistique et de culture. Après avoir analysé des transcriptions d’une longueur globale de 90&nbsp;000&nbsp;mots, nous avons été à même de constater que la majorité des étudiantes et étudiants possédaient et développaient des dispositions, des compétences et des connaissances cosmopolites. Sur la base de ces constatations, nous avons cherché à voir ce que l’activité avait apporté à la CCC des étudiantes et étudiants en appliquant quatre relations dialectiques&nbsp;: historicité–modernité, texte–contexte, soi–autre et universalité–particularité. Les participantes et participants ont été mis au défi de prendre des textes en apparence dépourvus de pertinence culturelle et de les rendre pertinents à des pairs transnationaux en transposant les textes (anciens) sur des échelles temporelles et à travers divers contextes socioculturels. La communication en ligne basée sur des textes (non)pertinents a procuré un point de rencontre important pour permettre aux apprenantes et apprenants d’approfondir leur compréhension de soi et de l’autre et de se sensibiliser à la subtilité des rapports qui existent entre les normes, les valeurs et les croyances universelles et particulières. Les quatre relations dialectiques peuvent fonctionner comme un jeu d’heuristiques au niveau de l’enseignement et des recherches en permettant de recadrer les pratiques numériques d’enseignement de l’anglais (ELT) sous l’angle du cosmopolitisme. </em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1381 Performance, Interaction, and Satisfaction of Graduate EAP Students in a Face-to-Face and an Online Class: A Comparative Analysis 2020-04-07T09:00:29-07:00 Dmitri Stanchevici teslcanadajournal@tesl.ca Megan Siczek teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>Before arriving in a host country, international students may be motivated to complete some institutional requirements online. Many studies address computer-assisted instruction for second-language students, but few focus on fully online English for Academic Purposes (EAP) writing courses. This comparative case study, grounded in action research, examined the extent to which a fully online version of a graduate-level EAP course offered to international students at a North American university achieved comparable outcomes to a face-to-face version. A quantitative and qualitative analysis of study participants’ performance and course evaluations indicated that the outcomes and student satisfaction of both cohorts were comparable. However, an examination of the participants’ final research papers and online interactions revealed differences and challenges. Based on these findings, it is recommended that future online courses provide more instruction on source integration, library research, and building an interactive learning community. Overall, the findings suggest that when carefully designed, assessed, and refined, fully online courses hold strong promise in EAP academic writing contexts.</em></p> <p><em>Les étudiantes et étudiants internationaux tiennent parfois à remplir certaines exigences institutionnelles en ligne avant de se rendre dans leur pays d’accueil. L’enseignement assisté par ordinateur pour les apprenantes et apprenants d’anglais langue seconde fait l’objet de nombreuses études, mais peu d’entre elles portent sur des cours d’écriture d’anglais académique (EAP) complètement dispensés en ligne. Entièrement basée sur la recherche-action, la présente étude de cas comparative fait état du degré de comparabilité des résultats d’un cours d’anglais académique de deuxième cycle complètement présenté en ligne à des étudiantes et étudiants internationaux inscrits à une université nord-américaine et des résultats obtenus lorsque le même cours était dispensé en personne. Une analyse quantitative et qualitative des rendements des participantes et participants et du cours lui-même a indiqué que les résultats et le degré de satisfaction des étudiantes et étudiants des deux cohortes se valaient. L’examen des rapports de recherche finaux des participantes et participants et celui des interactions en ligne ont toutefois révélé des écarts et des défis. Sur la base de ces constatations, il est recommandé que les futurs cours en ligne fournissent davantage d’instructions sur l’intégration des sources, sur les recherches en bibliothèque et sur la construction d’une communauté d’apprentissage interactif. Dans l’ensemble, les constatations de l’étude suggèrent que, s’ils sont soigneusement conçus, évalués et peaufinés, les cours complètement dispensés en ligne sont très prometteurs dans des contextes d’écriture en anglais académique.</em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1383 Social Media for Social Inclusion: Barriers to Participation in Target-Language Online Communities 2020-04-07T09:00:28-07:00 Ellen Yeh teslcanadajournal@tesl.ca Nicholas Swinehart teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>Many learners, even those studying at universities in regions where the target language is spoken, lack opportunities for meaningful language use outside of the classroom. One avenue for learners to increase authentic target-language communication is online affinity spaces within social media platforms, where interactions with other users are formed around shared interests rather than personal connections. International students at an arts and media college in the Midwestern United States were asked to read a discussion thread within a social media platform, summarize what they found useful, and respond to pre- and posttask questionnaires. The platform used, Reddit, features anonymous user-generated content in a wide range of discussion forums based around specific interests and geographic locations. This study used qualitative data to investigate the extent to which international students participate in online communities like these and the factors or barriers that keep them from achieving full participation. The findings are then used to present learner training strategies that can help reduce or remove those barriers, enabling language learners to increase their participation in target-language online communities.</em><em>     </em></p> <p><em>Plusieurs apprenantes et apprenants, même parmi celles et ceux qui étudient dans une université située dans une région où la langue cible est parlée, n’ont pas suffisamment d’occasions de pratiquer avantageusement leur nouvelle langue en dehors de la salle de classe. Une avenue qui s’ouvre à elles et à eux pour augmenter leurs chances de s’adonner à des communications authentiques dans leur langue cible est l’espace d’affinité en ligne sur les réseaux sociaux, endroit où les interactions sont davantage basées sur le partage d’intérêts communs que sur des relations personnelles. Des étudiantes et étudiants internationaux d’un collège des arts et des médias du Midwest des États-Unis ont été invités à lire un fil de discussion sur une plateforme de réseau social, à en résumer les éléments jugés utiles et à répondre à un questionnaire avant et après l’exercice. La plateforme utilisée, Reddit, présente des contenus qui sont générés anonymement par les utilisateurs dans un large éventail de forums de discussion et qui sont regroupés autour d’intérêts et de secteurs géographiques particuliers. Cette étude utilise des données qualitatives permettant d’évaluer dans quelle mesure les étudiantes et étudiants internationaux participent à la vie de communautés en ligne de ce genre et de déterminer quels sont les facteurs ou obstacles qui les empêchent de le faire pleinement. Les constatations sont ensuite utilisées pour présenter des stratégies de formation des apprenantes et apprenants qui sont susceptibles d’aider à réduire ou aplanir ces obstacles et à aider par le fait même les participants à s’impliquer davantage dans la vie de communautés en ligne s’exprimant dans leur langue cible. </em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1385 Creating Multimodal Reflections in an IEP Speaking-Listening Course 2020-04-07T09:00:27-07:00 Cynthia J. Macknish teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>Reflection is a crucial element in service-learning and having English as a second language (ESL) students create multimodal reflections on their service-learning experience helps them develop multiliteracies and results in learning that is authentic and meaningful as students engage in social discourse while they develop their academic language and digital skills. Research indicates that integrating multimodal projects in ESL courses has the capacity to promote collaboration and learner autonomy, and improve motivation, self-confidence, and language skills. That said, the purpose for integrating multimodality should be clear, and explicit teaching, scaffolding, monitoring, and feedback are necessary for success. In addition, there are challenges to address. In this article, procedures for creating multimodal reflections using Adobe Spark are explained with reference to learners in an Intensive English Program (IEP) service-learning context, and suggestions are shared on how teachers of all levels can adopt and modify the project for different contexts. </em><em>Challenges are discussed and assessment tools are presented. </em></p> <p><em>La réflexion étant un élément essentiel du domaine de l’apprentissage par l’expérience axé sur la communauté, il est important que les apprenantes et apprenants d’anglais langue seconde (ESL) créent des réflexions multimodales sur leur expérience d’apprentissage par l’expérience pour les aider à développer des littératies multiples et à acquérir des connaissances authentiques et significatives au moment où ils se socialisent en développant leur expression académique et leurs compétences numériques. Les recherches indiquent que l’intégration de projets multimodaux dans les cours d’anglais langue seconde a le pouvoir de favoriser la collaboration et l’autonomie des apprenantes et apprenants en plus d’en améliorer la motivation, la confiance en soi et les compétences linguistiques. Cela dit, l’objectif de l’intégration de l’intermodalité doit être clairement établi, et le succès de l’entreprise dépendra du caractère explicite de l’enseignement, de l’échafaudage, du suivi et de la rétroaction. Qui plus est, il y a des défis à relever. Dans le présent article, les procédures liées à la création de réflexions multimodales à l’aide d’Adobe Spark sont expliquées en lien avec les apprenantes et apprenants dans un contexte d’apprentissage par l’expérience dans le cadre d’un programme intensif d’anglais (IEP), et des suggestions sont partagées sur la manière dont les enseignantes et enseignants de tous les niveaux peuvent adopter et modifier le projet afin de l’adapter à divers contextes. Des défis sont discutés et des outils d’évaluation sont présentés.</em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1387 A Reflective Approach to Digital Technology Implementation in Language Teaching: Expanding Pedagogical Capacity by Rethinking Substitution, Augmentation, Modification, and Redefinition 2020-04-07T09:00:27-07:00 Paul A. Lyddon teslcanadajournal@tesl.ca <p><em>As </em><em>the number of language instructors seeking to implement digital technologies in their teaching continues to grow, so does the need for direction with regard to making pedagogically sound decisions concerning digital tool use. One popular and useful guide for considering the educational potential of digital technologies has been Puentedura’s (2006) Substitution-Augmentation-Modification-Redefinition (SAMR) model, with its four levels of progressive technological integration. However, the degree of technological integration truly possible or even desirable for individual teachers in their given context depends on a number of complex, interrelated, largely non-technological factors, including implementation motives, pedagogical purview, educational philosophy, theory of learning, teaching style, and situational constraints. Generally unconscious, these factors often go ignored, leaving teachers susceptible to technological decisions that can lead them to lose their prescribed pedagogical focus or unwittingly contradict their core professional beliefs. After a brief, situated overview of the SAMR model, this article introduces and illustrates a five-stage SAMR-embedded reflective approach to systematically eliminating irrelevant, unacceptable, and unfeasible instructional uses of technology and, thereby, revealing potential for expanding pedagogical capacity in language teaching.</em></p> <p><em>À mesure que grandit le nombre de professeurs de langue qui cherchent à mettre les technologies numériques au service de leur enseignement, il devient plus important de savoir prendre des décisions pédagogiques judicieuses concernant le recours aux outils numériques. Populaire et utile avec ses quatre niveaux d’intégration progressive de la technologie, le modèle SAMR (Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition) de Puentedura (2006) a guidé maints utilisateurs intéressés par le potentiel éducatif des technologies numériques. Toutefois, le degré d’intégration technologique effectivement possible ou même désirable pour les professeurs individuels dans leur contexte particulier dépend de facteurs complexes, interdépendants et essentiellement non technologiques tels que les motifs invoqués en faveur du recours à la technologie, le ressort en matière de pédagogie, la philosophie éducative, la théorie de l’apprentissage, le style pédagogique et les contraintes situationnelles. Généralement inconscients, ces facteurs restent souvent ignorés, ce qui risque de confronter les professeurs à des décisions technologiques susceptibles de leur faire perdre la focalisation pédagogique qui leur a été prescrite ou de contredire involontairement leurs convictions professionnelles fondamentales. Après avoir brièvement replacé le modèle SAMR dans son contexte, le présent article introduit et illustre une approche réflective en cinq étapes intégrées au modèle SAMR qui est destinée à éliminer systématiquement les utilisations non pertinentes, inacceptables et irréalisables de la technologie, et ouvrant ainsi la perspective d’enrichir le potentiel pédagogique de l’enseignement des langues.</em></p> 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement## https://teslcanadajournal.ca/index.php/tesl/article/view/1389 English Learning in the Digital Age: Agency, Technology, and Context 2020-04-07T09:00:26-07:00 Tamara Mae Roose teslcanadajournal@tesl.ca 2019-12-30T00:00:00-08:00 ##submission.copyrightStatement##